Vue détaillée

© Crusier
© J. Tosti GNU
© RPS Group Plc
© Botaurus
Print page

Quercus rubra

Identité

Nom commun: Chêne rouge d'Amérique
Synonymes: Quercus borealis
Origine: Amérique du Nord
Type de plante: Arbre
Cycle de vie: Vivace
Code de conduite: Annexe II
Statut invasif (protocole ISEIA): Liste grise
Principale fonction ornementale: Arbres d'ornement

Description

Arbre à feuillage caduque, à port étalé, atteignant rapidement de 20 à 30 m de haut. Les grandes feuilles alternes, entières, à 4 ou 5 lobes aigus, virent au rouge en automne. Les fleurs apparaissent en avril, sur les jeune rameaux. Les fleurs mâles forment d'assez longs chatons pendants. Les petites fleurs femelles rouges sont groupées par deux. Les glands bruns rouge murissent sur l'arbre pendant 2 ans.

Dispersion

Les capacités de dispersion du chêne rouge sont modérées. Il se reproduit par graines, dispersées par le vent. Sa régénération est importante, mais son potentiel de colonisation à longue distance semble incertain dans les conditions éco-climatiques belges. Cette espèce est volontairement plantée en forêts.

Habitat

Q. rubra peut coloniser les bois et les lisières forestières. Préférence pour les sols humides, acides, sableux à limoneux. Espèce tolérante à l'ombrage. Fréquemment planté dans les parcs et les bois.

Impact

Espèce classée B3 en Belgique. Des cas d'invasion sont rapportés dans les pays de l'Est. En Belgique les données sont manquantes sur les impacts environnementaux de cette espèce. Néanmoins, une fois planté, le taux de régénération du chêne rouge est très élevé. Les jeunes individus peuvent former un couvert dense qui freine le développement de la flore indigène et des autres espèces d'arbre. En comparaison aux espèces de chênes indigènes, le chêne rouge est caractérisé par des communautés peu diversifiées d'organismes phytophages et saproxylique. La litière est difficilement dégradée et favorise l'acidification des sols. En bordure de forêt, il colonise les milieux ouverts adjacents. Pour plus d'informations sur cette espèce, cliquer ici

Recommandation

Eviter de planter cette espèce à proximité des forêts (chênaie, hêtraie sur sols acides), surtout aux environs des zones protégés (réserves naturelles, sites Natura 2000, etc.).

Alternative indigène possible

Principale fonction ornementale

Arbres d'ornement

[ Retour ]