Vue détaillée

© jean-Paul Grandmont
© GFDL_teunspaans
© M. Halford
© M. Halford
© M. Halford
Print page

Acer negundo

Identité

Nom commun: Erable négundo
Synonymes: Acer fauriei, Acer nuttallii, Acer orizabense, Negundo aceroides, Negundo fraxinifolium, Negundo nuttallii, Negundo orizabense, Negundo trifoliatum, Negundo virginianum, Rulac negundo, Rulac nuttallii
Origine: Amérique du Nord
Type de plante: Arbre
Cycle de vie: Vivace
Code de conduite: Annexe II
Statut invasif (protocole ISEIA): Liste grise
Principale fonction ornementale: Arbres d'ornement

Description

Arbre de taille moyenne, d'une hauteur allant jusque 20 à 25 m. Port variable selon le milieu. Feuilles vert pâle, opposées, composées de 3, 5 ou 7 folioles. C'est le seul érable avec des feuilles composées. Fleurs vert pâle également. Graines contenues dans des samares. Il existe de nombreux cultivars avec différentes couleurs et formes de feuilles. Le cultivar le plus populaire est "Variegatum", à feuilles panachées de jaune.

Dispersion

Cette espèce se disperse principalement par graines, disséminées par le vent. Les samares peuvent être transportés jusqu'à 50 m des semenciers. Les graines peuvent aussi être transportées sur de plus longues distances via les cours d'eau. Des distances de plusieurs km ont été mesurées. A. negundo présente des capacités de multiplication végétative par ses tiges qui peuvent se coucher au niveau du sol, développer des racines adventives puis générer rapidement des rejets verticaux. Cette espèce rejette facilement de souche quand la tige principale est coupée. L'érable negundo pousse rapidement durant les premières années.

Habitat

L'espèce colonise préférentiellement les forêts alluviales et les zones rivulaires. Cet arbre est néanmoins tolérant à des sols déficitaires en eau. Fréquemment planté dans les parcs.

Impact

Espèce classée B2 en Belgique. Classé comme espèce invasive en France, en Allemagne, en Suisse, au Royaume-Uni, ainsi que dans d'autres pays de l'Europe de l'Est. L'érable negundo envahit les forêts alluviales dont il peut modifier la structure et la composition botanique. Etant donné ses capacités de multiplication végétative, il peut former des peuplements denses dont l'ombrage freine le développement des espèces du sous-bois. Cette espèce peut coloniser des milieux de grand intérêt écologique le long des rivières. Néanmoins, l'impact environnemental de cet érable semble limité en Belgique puisqu'il n'existe plus de grandes plaines alluviales dans nos contrées. Il n'existe pas de populations importantes dans la nature. Pour plus d'informations sur cette espèce, cliquer ici

Recommandation

Eviter de planter cette espèce le long des cours d'eau ou à proximité des zones humides, surtout aux environs des zones protégées (réserves naturelles, sites Natura 2000, etc.).

Alternative indigène possible

Principale fonction ornementale

Arbres d'ornement

[ Retour ]