Vue détaillée

© P. Brusselen
© P. Brusselen
© P. Brusselen

Site envahi

© S. Vanderhoeven
Print page

Solidago canadensis

Identité

Nom commun: Solidage du Canada
Synonymes: S. altissima
Origine: Amérique du Nord
Type de plante: Herbacée
Cycle de vie: Vivace
Code de conduite: Annexe I (liste de consensus)
Statut invasif (protocole ISEIA): Liste noire
Principale fonction ornementale: Plantes de parterre

Description

Cette fiche est commune pour 2 espèces de solidages nord américains considérés comme invasifs : Solidago canadensis et S. gigantea. Ces 2 espèces sont très proches morphologiquement et écologiquement. Les solidages nord américains sont des plantes herbacées d'une hauteur comprise entre 0,5 et 2 m. Les parties aériennes (les tiges) sont annuelles alors que les parties souterraines (les rhizomes) sont vivaces. Les feuilles de S. canadensis sont lancéolées et dentées. Les solidages portent des fleurs jaunes très attractives pour les insectes.

Dispersion

Les solidages se dispersent par graines et par rhizomes. Un seul individu peut produire un grand nombre de graines (plusieurs milliers), disséminées par le vent. Dans les populations établies, les solidages ne se propagent vraisemblablement que de manière végétative. Ils présentent de grandes capacités d'expansion latérale. Un individu peut avoir un diamètre de 10 m. Des fragments de rhizomes peuvent aussi être emportés par les cours d'eau et transportés sur de longues distances. Introduits pour l'ornement, les solidages nord américains sont toujours distribués dans la filière horticole.

Habitat

Les 2 espèces de solidages colonisent les mêmes types de milieux, à savoir les habitats rivulaires (berges des cours d'eau) et les sites rudéraux comme les voies ferrées, les talus et les friches, les terrains abandonnés. Egalement présents dans les prairies et les forêts. Espèces pionnières ne supportant pas l'ombrage. Préférence pour les sols riches et humides, mais ouvant pousser sur des sols secs et pauvres.

Impact

Espèce classée A3 en Belgique. Les solidages nord américains (Solidago canadensis and S. gigantea) sont considérés comme des envahisseurs aggressifs dans plusieurs pays européens. Ils peuvent former des peuplements denses et monospécifiques qui freinent le développement de la flore indigène et diminuent la diversité végétale. Ils peuvent coloniser des habitats de grand intérêt biologique comme les zones humides et les pelouses sèches. Une fois installés, ils dominent la végétation pour de longues périodes et empêchent souvent l'implantation d'espèces ligneuses. Le long des cours d'eau, les solidages nord américains peuvent se trouver en compagnie d'autres espèces invasives inféodées à ces milieux, comme la balsamine de l'Himalaya, la berce du Caucase, la renouée du Japon, le topinambour, ou encore les asters nord américains (Aster lanceolatus, A. novi-belgii, A. salignus), avec lesquels ils présentent des similitudes en terme de biologie et de stratégie d'invasion. Pour plus d'informations sur cette espèce, cliquer ici

Recommandation

Ne pas acheter, ne pas planter.

Alternative indigène possible

Principale fonction ornementale

Plantes de parterre

[ Retour ]