Vue détaillée

© P. Brusselen
© P. Brusselen
© P. Brusselen
© M. Halford
© M. Halford

Site envahi

© M. Halford
Print page

Buddleja davidii

Identité

Nom commun: Arbre aux papillons
Synonymes: Buddleia davidii, Buddleja variabilis
Origine: Asie
Type de plante: Arbuste
Cycle de vie: Vivace
Code de conduite: Annexe II
Statut invasif (protocole ISEIA): Liste grise
Principale fonction ornementale: Arbustes d'ornement, haies

Description

Arbuste de 2 à 5 m de haut aux longues tiges souples à port retombant. Feuillage caduc à semi-pérenne (les feuilles tombées en automne seront immédiatement remplacées par de petites feuilles qui persisteront jusqu'au printemps suivant). Fleurs parfumées, groupées en inflorescence de 20-50 cm de long. La couleur la plus courante est le violet, mais les colorations sont très variées selon les cultivars (blanc, jaune, rouge, etc.). Le fruit est une petite capsule allongée. Se présente sous la forme d'individu isolé ou de fourrés denses.

Dispersion

Cette plante peut facilement s'échapper des jardins. B. davidii s'est d'abord dispersé le long des voies ferroviaires, où les graines étaient véhiculées et soufflées par les trains. Un seul individu peut produire des millions de graines. La majorité des graines sont disséminées à plus de 10 m de la plante mère. Les voitures et les cours d'eau sont également un vecteur de dispersion, parfois sur de longues distances. La multiplication se fait aussi par bouture de tiges et de racines. Les graines ont une durée de vie de plusieurs années (jusqu'à 2.5 ans). L'espèce est fréquemment utilisée comme ornementale.

Habitat

Très populaire dans les jardins, il colonise des milieux ouverts et perturbés : en zones alluviales, rudérales, zones déboisées, gravières, carrières, parois rocheuses, voies ferrées, lieux incultes, murs. C'est actuellement l'espèce la plus fréquente dans les terrains vagues de la ville de Bruxelles. Elle s'installe aussi dans des habitats semi-naturels chauds à sol bien drainé, comme des rivages de galets, bancs de graviers, ou des affleurements de roche. Elle pousse au soleil et à mi ombre, sur tous types de sols sauf trop humides: neutres, légers, même secs ou rocailleux, pauvres. Espèce pionnière.

Impact

Espèce classée B3 en Belgique. Le buddleja est considéré comme invasif dans d'autres pays comme la France, le Royaume-Uni, la Suisse. Une fois établi, il peut former des fourrés très denses. En Belgique l'espèce se retrouve surtout en milieu urbanisé et dans les sites perturbés considérés comme moins prioritaires pour la conservation de la nature, ce qui justifie sa classification en liste de surveillance. Le buddleja présente néanmoins un risque pour certains habitats de haute valeur écologique comme les pelouses calcaires, qu'il pourrait coloniser dans le futur. Le buddleja est fort attractif pour les papillons qui se nourrissent de son nectar. Cependant, ils ne s'y reproduisent pas. Plante toxique qui contient de l'aucubine. Pour plus d'informations sur cette espèce, cliquer ici

Recommandation

(1) éviter de planter cette espèce à proximité des milieux rocheux (pentes rocheuses, carrières, pelouses calcaires, etc.) ou le long des cours d'eau, surtout aux environs des zones protégées (réserves naturelles, sites Natura 2000, etc.) ; (2) couper les fleurs en fin de floraison et avant la fructification pour éviter la dissémination des graines.

Alternative indigène possible

Principale fonction ornementale

Arbustes d'ornement, haies

[ Retour ]