AlterIAS logo
PDF Imprimer

Definition

Certaines plantes exotiques s'installent dans la nature et

étendent leurs populations de manière considérable...

 

Qu'est-ce qu'une plante invasive ? Les scientifiques ont défini ces espèces selon des critères précis. Les plantes invasives sont des espèces végétales qui :

  • ont été introduites par l'homme (volontairement ou accidentellement) en dehors de leur aire de répartition naturelle (ce sont les espèces dites 'exotiques')
  • ont été introduites après 1500
  • sont capables de se naturaliser, c'est-à-dire capables de survivre et de se reproduire dans la nature
  • présentent de grandes capacités de dispersion conduisant à une forte augmentation de leurs populations.

 

Seules les espèces qui répondent à tous ces critères peuvent être qualifiées d'invasives.

       delbart_web_300         s_alba_e_branquart_web_300  
       A gauche: un canal envahi par l'hydrocotyle fausse-renoncule (Hydrocotyle ranunculoides). Photo : E. Delbart 
       A droite : une forêt alluviale envahie par la spirée blanche (Spiraea alba). Photo : E. Branquart

Les plantes invasives posent de sérieux problèmes, en particulier pour l'environnement (voir impacts). Elles font partie intégrante d'une discipline scientifique récente appelée biologie des invasions. Pourtant, le processus d'introduction de plantes exotiques n'a rien de récent. De tout temps, l'homme transporte des plantes des quatre coins du globe. Mais aujourd'hui ce phénomène est amplifié avec la mondialisation et l'intensification des échanges commerciaux internationaux et/ou des transports d'organismes à travers la planète. Nous bénéficions tous de ces échanges car beaucoup plantes exotiques sont utiles dans de divers secteurs d'activités de notre société comme l'agriculture, la sylviculture, l'horticulture ou encore la médecine. Par exemple, la pomme de terre, la tomate et le maïs sont des plantes exotiques. La plupart des plantes exotiques ne posent aucun problème pour l'environnement. Malheureusement, une petite proportion est devenue invasive et porte préjudice à la biodiversité.

 

Toutes les plantes exotiques ne deviennent pas invasives, mais uniquement une faible proportion:
Pour 1000 espèces exotiques introduites, seulement une peut devenir invasive.

 

Les plantes invasives poussent dans une large gamme d'habitats, terrestres ou aquatiques, naturels ou anthropisés. On les retrouve dans les villes, les forêts, les zones humides, les prairies et bien d'autres écosystèmes. Peut-être même en avez-vous sans le savoir dans votre propre jardin ! Elles se nomment renouée du Japon, berce du Caucase, balsamine de l'Himalaya, pour les plus connues, mais il y en a bien d'autres... L'homme est souvent responsable de leur dissémination. Chaque année, ces espèces progressent de plus en plus dans les milieux naturels.

vanderhoeven4_web_700

Les plantes invasives gagnent du terrain ! 

La balsamine de l'Himalaya (Impatiens glandulifera) est une plante herbacée très invasive le long des cours d'eau. Au Royaume-Uni, sa vitesse d'expansion a été estimée jusqu'à 38 km par an. En République Tchèque, l'espèce couvre 56% des berges des cours d'eau. Si son taux de dispersion reste constant, il est attendu que cette balsamine couvre l'entiéreté des linéaires des cours d'eau d'ici 2025 !
Photo : S.Vanderhoeven