Vue détaillée

© S. Vanderhoeven
© S. Vanderhoeven
© S. Vanderhoeven
© S. Vanderhoeven
© E. Delbart

Site envahi

© S. Vanderhoeven
Print page

Impatiens glandulifera

Identité

Nom commun: Balsamine de l'Himalaya
Synonymes: Impatiens roylei
Origine: Asie
Type de plante: Herbacée
Cycle de vie: Annuel
Code de conduite: Annexe I (liste de consensus)
Statut invasif (protocole ISEIA): Liste noire
Principale fonction ornementale: Plantes de parterre

Description

Plante herbacée d'une hauteur allant jusqu'à 2.5 m. Tiges de couleur rougeâtre. Feuilles lancéolées à elliptiques, à bord denté. Fleurs roses à violettes. Les fruits sont des capsules d'environ 5 cm de long, de couleur verte.

Dispersion

Grande capacité de dispersion. L'espèce peut produire un grand nombre de graines (jusqu'à 800 graines par individu), qui peuvent être expulsées jusqu'à une distance de 7 m par explosion des capsules à maturité. Les graines peuvent également être transportées sur de longues distances par les cours d'eau. Elles peuvent rester viables dans le sol durant 3 ans. L'espèce se reproduit aussi de manière végétative (bouturage de tiges). Des fragments de tiges peuvent repousser. Fréquemment plantée comme plante ornementale et comme plante mellifère pour l'apiculture. L'espèce est toujours distribuée via le commerce de graines.

Habitat

La balsamine de l'Himalaya colonise surtout les berges des cours d'eau et les zones alluviales. Large amplitude écologique, mais l'espèce a une préférence pour les stations ombragées, sur sols humides et riches. Egalement présente en milieux forestiers (lisières forestières, fonds de vallées, trouées forestières), dans les prairies humides, les pairies à hautes herbes.

Impact

Espèce classée A3 en Belgique. Largement répandue en Belgique, de nombreux cours d'eau sont envahis par cette espèce. L'espèce est mentionnée comme invasive dans de nombreux pays européens d'Europe centrale et occidentale. Etant donné sa vitesse de croissance et ses capacités de dispersion, la balsamine de l'Himalaya forme de peuplements denses qui recouvrent entièrement le sol et empêchent le développement de la flore indigène. Cependant, l'impact de cette plante sur la végétation est controversé. Il y a également des impacts sur la faune. Les fleurs de la balsamine sont très attractives pour les insectes, ce qui soulève le problème du détournement des pollinisateurs vis-à-vis de la flore native. Pour plus d'informations sur cette espèce, cliquer ici

Recommandation

Ne pas planter, ne pas acheter cette espèce.

Alternative indigène possible

Principale fonction ornementale

Plantes de parterre

[ Retour ]